SOIS TOI-MÊME, LES AUTRES SONT DÉJÀ PRIS

Ce n’est pas moi qui l’ai dit, c’est Oscar Wilde. Ça a l’air bateau, bête et facile comme ça, mais c’est peut-être une des choses les plus difficiles.

 

C’est difficile d’abord parce que pour être toi-même, encore faut-il te connaître vraiment – connaître ce moi enfoui sous les couches accumulées de ton éducation, de la société, de ton entourage, de l’image que tu veux projeter, de ce que les autres attendent de toi…

C’est difficile ensuite, parce que cela demande du courage (comme discuté le mois dernier, ici) : le courage d’accepter ton imperfection et ta vulnérabilité.

D’oublier celle que tu aurais voulu, pu ou dû être (et qui est d’ailleurs bien souvent celle que d’autres auraient voulu que tu sois).

De ne pas te juger et de faire preuve d’auto-indulgence (attention, je n’ai pas dit de ne pas être exigeante envers toi-même).

De te montrer aux autres telle que tu es, sans feindre d’être une autre.

D’aimer qui tu es, tout simplement. Sans fards, et sans fausse modestie.

La récompense de la conformité est que tout le monde vous aime sauf vous-même – Rita Mae Brown

D’accord, me diras-tu, mais si c’est si difficile, 1- qu’est-ce que ça m’apporte ? et 2- comment je fais ?

 

Je répondrai à la première question par d’autres questions (oui je sais, c’est facile d’être coach 😊) : Que veux-tu vraiment de la vie ? Quel impact veux-tu avoir sur les autres ? Qu’est-ce que cela signifie pour toi être épanouie ?

Connecter avec ton essence est le seul moyen de trouver ton équilibre, d'investir dans des relations qui te rendent heureuse, de faire des choix qui te correspondent - de te créer une vie qui ait un sens.

 

Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles –Sénèque

 

Quant à la question 2, un premier élément de réponse est sans hésitation : en connaissant tes valeurs, et en les honorant au quotidien.

 

Les valeurs, un bien grand mot ! Oui, et non : tes valeurs, c’est tout simplement ce qui est vraiment important pour toi, au-delà des circonstances et des influences extérieures. Ce sont les grands principes qui te sont propres -et pas forcément ceux dans lesquels tu as été élevée.

Identifier tes valeurs, c’est te donner la possibilité d’aborder chaque choix, chaque situation de ta vie de manière consciente – en te posant des questions comme : cette relation avec X honore-t-elle mes valeurs de respect et d’indépendance ? En acceptant ce poste de travail, est-ce que je respecte mes valeurs de liberté et d’authenticité ?

Tes valeurs (abstraites) se traduiront au quotidien par des comportements (concrets) – et finalement, par une vie plus pleine de sens.

2/ Relis tes réponses et souligne tous les mots qui sont vraiment importants pour toi.

Puis réduis cette liste à 6 mots maximum (si cela t’aide, tu peux les regrouper par thèmes et choisir le mot qui convient le mieux à chaque thème). Ces 6 mots sont tes valeurs : comme des petites lumières qui éclaireront ton chemin et te guideront. Classe-les par ordre d’importance.

 

Pour t’aider et t’inspirer, si l’exercice précédent n’est pas suffisant, voici une liste d’une centaine de valeurs (clique ici). Souligne celles qui te parlent le plus, puis réduis-les petit à petit jusqu’à n’en garder que 6. Sens-toi libre d’en rajouter si ces mots ne te conviennent pas : les valeurs sont très personnelles et tu peux ne pas te reconnaître dans ces mots-là. Invente tes propres mots si tu le souhaites – du moment qu’ils ont du sens pour toi.

3/ Pour chaque valeur : évalue, de 1 à 10, ton « degré de satisfaction » par rapport à la présence de cette valeur dans ta vie aujourd’hui : 1 si tu n’honores pas du tout cette valeur dans ton quotidien, 10 si cette valeur est au contraire extrêmement présente.

4/ Choisis 2 ou 3 valeurs sur lesquelles tu souhaites travailler et t’améliorer :

  • À quelle note minimum souhaites-tu arriver ? 

  • Que peux-tu et dois-tu faire pour y arriver, à moyen puis à long terme ?

  • A court terme : quels sont les 2 premiers petits pas que tu peux faire dès la semaine prochaine pour améliorer la « note » de 1 point ?  

  •  Attention ! J’ai bien dit « petit pas » : il ne s’agit pas de démissionner de ton job demain, mais de trouver des actions concrètes, auxquelles tu peux t’engager

Exemple : si ta valeur est l’amitié, prendre le temps de téléphoner cette semaine à 2 amies avec lesquelles tu n’as pas parlé depuis longtemps ; ou si ta valeur est le bien-être, aller courir une fois par semaine en le planifiant dans ton agenda...

Assez de théorie, c’est en faisant qu’on apprend le mieux !

Voici un exercice pour chercher au fond de toi. Trouve un moment où tu es assez disponible pour y dédier un peu de temps (1 heure idéalement), et fais-le avec honnêteté et, toujours, auto-indulgence.

Exercice pour identifier tes valeurs :

 

1/ Réponds le plus spontanément possible aux questions suivantes et écris tes réponses sur un cahier/une page blanche :

  • Pense à 2 personnes que tu admires particulièrement (vivantes ou mortes, connues ou dans ton cercle personnel). Pourquoi les admires-tu ?

  • De quoi es-tu reconnaissante dans l’éducation que tu as reçue ?

  • En quoi es-tu fière de la personne que tu es aujourd’hui ?

  • Que dirait de toi ta meilleure amie ?

  • Si tu étais un animal, qu’aimerais-tu être ? Pourquoi ?

  • Quelles sont les 3 choses les plus importantes pour toi dans la vie ?

  • Quelles activités ont un sens pour toi ?

  • Qu’est-ce qui te met hors de toi, te fait sortir de tes gonds ?

  • Qu’aimerais-tu que l’on dise de toi dans 30 ans ?

  • Pense à un moment de ta vie où tu t’es sentie fière de toi : qu’avais-tu réussi et en quoi était-ce important ?

  • Pourquoi tes ami(e)s t’appellent-ils en général ? (pour un plan ciné, une recette de cuisine, pour te raconter leurs misères, pour rigoler, pour te demander conseil, …) ?

  • À quoi ne renonceras-tu jamais ?