Une fête à l'allure plus que royale !

La Barcelonaise clôt son enquête…

 

Alors que dans de nombreux pays, le passage à la Nouvelle Année sonne le glas des fêtes de Noël, en Espagne, les festivités jouent les prolongations, jusqu’au 6 janvier. Tout enthousiaste, La Barcelonaise prend part à ce sursis festif et partage avec vous les derniers secrets de son enquête sur les traditions de Noël, en deçà des Pyrénées.

 

Le rappel des faits

Un mot, Épiphanie ! Dans la tradition chrétienne, cette date symbolise la visite des Rois Mages à l’enfant Jésus. Guidés par une étoile, ils arrivent, avec dans leurs bagages, des présents d’une grande richesse symbolique : or, myrrhe et encens. Bien des années plus tard, en 1866, pour être précis, l’idée de rendre hommage aux Rois Mages, en organisant une Cavalcada de Reis Mags (une parade des Rois Mages) surgit à Alcoy, petite ville de la province d’Alicante. Fort de son succès, ce défilé gagne du terrain et se célèbre, dès lors, dans toute l’Espagne.

 

Les stars de la journée

Grâce aux informations fournies par de très jeunes indics, La Barcelonaise sait tout des trois protagonistes :

  • Melchior a une longue barbe blanche,

  • Gaspard a les cheveux roux,

  • Balthazar a la peau noire.

 

Une parade, où défilent des personnages sublimement déguisés (1 281 volontaires, rien que ça !) sur des chars hautement colorés, les enfants, tendrement émerveillés, essayent d’attraper à la volée, les sucreries distribuées par les assistants des Rois Mages.

 

Certains assistants ont aussi pour mission de récolter les dernières listes de cadeaux des bambins. Durant la nuit, les trois bons Rois Mages répartissent alors les cadeaux demandés. Traditionnellement, le lendemain matin, les chérubins qui se sont bien comportés reçoivent les cadeaux tant attendus, et, les garnements reçoivent du carbó de sucre  (sucrerie noire comme du charbon).

Le meilleur pour la fin

Puis, c’est au tour du Tortell de Reis d’entrer en scène. Cette savoureuse brioche, en forme de couronne (rappelant la couronne des Rois Mages), parfumée à l’eau de fleur d’oranger, recouverte de sucres et de fruits confits (représentant les joyaux des couronnes des Rois Mages) met un point final aux festivités. A l’intérieur est cachée une fève, mais pas que !

En effet, ici, il y a deux surprises : la Faba (la fève, une vraie fève sèche) et la Figureta (le petit personnage en porcelaine). De nos jours, la personne qui tombe sur la Faba doit payer le désert et la personne qui trouve la Figureta devient la Reine ou le Roi de la journée…

 

La Barcelonaise n'a aucun doute sur son statut royal… Réponse dans quelques jours sur les réseaux royaux… euh sociaux ;)

 Claire - Barcelona - 3 janvier 2018