Les douze coups de minuit à Barcelone

LA BARCELONAISE POURSUIT SON ENQUÊTE...

S’il y a une tradition à laquelle La Barcelonaise ne peut faillir le dernier jour de l’année, c’est bien celle de manger Las Uvas de la Suerte. Ces douze grains de raisins doivent être avalés, scrupuleusement, un par un, sur les douze coups de minuit.

A ceux qui réussiront à manger tous leurs raisins dans le temps imparti : BINGO ! C’est une nouvelle année pleine de chance et de prospérité qui s’annonce ! Les autres n’auront qu’à retenter leur chance l’année suivante…

Mais d’où peut bien venir cette pratique si particulière de dire Adéu à l’année qui vient de s’écouler ?

Selon les témoignages récoltés par La Barcelonaise, cette tradition fait son apparition dans les Logis, en 1909. Suite à une récolte plus que prolifique, les viticulteurs de la région d’Alicante ont la bonne idée d’écouler leur surproduction en proposant un «gobage national», rien que ça !  Chaque Espagnol accueille alors la nouvelle année en avalant douze grains de raisins, un pour chaque mois de l’année..

 

Et maintenant, la pratique ...

L’enfilade de raisins requiert concentration et dextérité. Certains informateurs ont même rapporté à La Barcelonaise, qu’il fallait des années d’entraînement pour en venir à bout !

 

Voici quelques conseils pour relever ce dernier défi de l’année :

  • Préparer ses raisins à l’avance,

  • Jeter son dévolu sur des grains de raisins de petite taille,

  • … Et, surtout, sans pépins !!!

 

Mais ce n'est pas terminé !

L’autre tradition – moins évidente à desceller, à première vue – consiste à porter des sous-vêtements rouges. Il semblerait que cela porte chance… Faîtes le test et tenez La Barcelonaise au courant ;)

 

Sur ces entrefaites, La Barcelonaise va se préparer pour la dernière nuit de l’année. Elle vous souhaite à tous un Bon Any Nou, riche en bonheur, passion, tendresse, légèreté, énergie, enthousiasme et en AMOR évidemment !

 Claire - Barcelona - 24 décembre 2017