En pratique, ça se fait comment une calçotada ?

Si toi aussi, comme La Barcelonaise tu souhaites faire une calçotada, voici quelques recommandations pratico-pratiques pour y arriver :

  • Réunir des gens sympas, dans un espace extérieur doté d’un barbecue ou d’un foyer à l’air libre

  • Prévoir une quinzaine de calçots pour les petits mangeurs et une vingtaine (au moins) pour les autres !

  • Prévoir de la sauce Romesco en grande quantité et du pain (pour tremper dans le reste de sauce Romesco)

  • Ne pas oublier la viande, le calçot n’est qu’en entrée en matière…

  • Récupérer des vieux journaux et des vieilles tuiles car il aime bien être maintenu au chaud

  • Prévoir des vêtements qui ne risquent rien, et s’équiper de bavoirs et de gants pour limiter les dégâts …la calçotada n’est pas le plus glamour des repas !

  • Profiter du lifestyle à la catalane !

La Barcelonaise déclare la saison des Calçotadas ouverte

 

Tu ne connais pas la calçotada ?  En Catalogne, c’est bien plus qu’un repas, c’est une institution !

Repas convivial et familial, la calçotada se déroule habituellement au cours des premiers mois de l’année, et on y déguste, comme son nom l’indique, le calçot !

 

Quesako un calçot ?

La Barcelonaise a procédé à une étude anatomique de cet aliment et elle peut avancer, sans aucun doute, que le calçot est une espèce hybride, née d’une étreinte un peu trop forte entre un oignon et un poireau… Plus concrètement, c’est une sorte d’oignon tendre et blanc, avec une excroissance (d’où sa ressemblance avec le poireau).

Pour atteindre sa taille de champion (15 et 25 cm), le calçot suit un long processus de croissance, presque une année de travail ! Après sa germination et sa pousse, il est déterré et séché, pendant 2 à 3 semaines. Puis, il est à nouveau enfoui sous terre, pour attaquer sa dernière phase de croissance. A plusieurs reprises, au cours de cette étape, le plant du calçot est recouvert de petits tas de terre, ce qui l’oblige à s’étirer pour rechercher la lumière. Cette tâche spécifique s’appelle calçar. Ah, ah La Barcelonaise vient de comprendre !!!

 

Le calçot serait originaire de Valls, dans la province de Tarragone. Il fait l’objet d’une AOP attribuée par la Commission européenne. Pas mal, non ?

 

En pratique, ça se fait comment une calçotada ?

Si toi aussi, comme La Barcelonaise tu souhaites faire une calçotada, voici quelques recommandations pratico-pratiques pour y arriver :

  • Réunir des gens sympas, dans un espace extérieur doté d’un barbecue ou d’un foyer à l’air libre

  • Prévoir une quinzaine de calçots pour les petits mangeurs et une vingtaine (au moins) pour les autres !

  • Prévoir de la sauce Romesco en grande quantité et du pain (pour tremper dans le reste de sauce Romesco)

  • Ne pas oublier la viande, le calçot n’est qu’une entrée en matière…

  • Récupérer des vieux journaux (le calçot aime bien être maintenu au chaud) et des vieilles tuiles

  • Prévoir des vêtements qui ne risquent rien, et s’équiper de bavoirs et de gants pour limiter les dégâts …la calçotada n’est pas le plus glamour des repas !

  • Profiter du lifestyle à la catalane !

 

Et alors la calçotada ?

Traditionnellement, c’est un déjeuner qui se fait debout, autour d’un brasier.

Le calçot est grillé au feu de bois. Et  quand sa partie extérieure, noircie par les flammes, commence à dégager de la fumée blanche, il faut le retirer du feu, l’envelopper dans du papier journal, pour qu’il n’attrape pas froid, et le placer dans un récipient bien spécifique : une tuile en terre cuite.

Commencent alors les travaux pratiques : seule sa partie intérieure se mange, il convient donc d’ôter avec les doigts, les couches brûlées. Une fois cette opération réalisée, il est plongé dans un bol de sauce Romesco, puis est placé à hauteur du visage. Les braises restantes servent à faire cuire de la viande, qui sera servie en plat de résistance.

Les premières calçotadas dateraient de la fin du 19ème siècle, quand un paysan laissa cuire trop longtemps des oignons sur de la braise. Aujourd’hui, il se produit près 14 millions de calçots par an. Rien que ça !

 

 Claire - Barcelona - 30 janvier 2018